L’anite streptococcique : une infection bactérienne du siège

L’anite streptococcique est une dermohypodermite à Streptococcus pyogenes du groupe A.Elle concerne davantage le petit enfant que les nourrissons.

La physiopathologie de l’anite streptococcique n’est pas précisément connue, mais il est possible que la bactérie pénètre par des fissures anales ou qu’elle soit originaire d’une infection oropharyngée.

Un cadre de constipation est souvent retrouvé, avec ou sans fissures anales.

Les facteurs favorisant l’anite sont la constipation, elle-même étant à risque d’engendrer des fissures anales, et la présence du streptocoque A dans la flore pharyngée.

Symptômes et diagnostic de l’anite streptococcique

L’anite se présente simplement par un érythème vif de la région péri-anale plus ou moins nettement délimité.  La lésion peut être fort douloureuse, surtout au passage des selles.

Une forte fièvre peut être présente, mais elle n’est pas systématique à l’examen clinique.

Le diagnostic de l’anite est principalement clinique.

Il est important de penser systématiquement à l’anite streptococcique face à un enfant fébrile sans point d’appel, car on évoque trop souvent une infection virale ou une poussée dentaire en oubliant d’examiner le siège.  Ne pas hésiter à effectuer des prélèvements bactériologiques en cas de doute, l’érythème n’étant pas toujours particulièrement vif.

 L'anite streptococcique
Anite à Streptocoque

Traitement de l’anite streptococcique

Le traitement consiste avant tout en des soins du siège adaptés et la résolution du contexte éventuel de constipation.

Le traitement proprement dit est antibiotique : amoxicilline orale à raison de cinquante à cent milligrammes par kilogramme en trois prises durant une période allant de quatorze à vingt-et-un jours.

L’anite streptococcique est à risque de récidive.

Source : BULTOT Marjorie, Érythème fessier du nourrisson : du diagnostic différentiel au traitement.  UCL, 2020, pages 21-22

Contactez-moi via contact@drbultot.be pour la bibliographie détaillée et/ou les sources des photos.


Dr Bultot : Médecin généraliste à Jalhay / Sart-lez-Spa

Diplômée de l’Université de Namur en 2014, puis du master de médecine à l’Université Catholique de Louvain en 2018, et enfin du master complémentaire de médecine générale avec grande distinction en 2020, j’ouvre la même année mon cabinet de médecine générale à Sart-lez-Spa. Attentive à une prise en charge globale du patient, j’ai développé plusieurs compétences secondaires afin de répondre aux défis quotidiens de la médecine générale, comme par exemple en obtenant le certificat ONE, ou celui de l’interprétation de l’électrocardiogramme (ECG), ou encore en me formant à l’échographie.