Le diabète sucré, ou quand le sang est trop riche en sucre

Le diabète sucré est une défaillance de la régulation du taux de sucre dans le sang, entraînant une glycémie (concentration de sucre dans le sang) trop élevée.

Il existe trois grands types de diabète :

  • Le diabète de type 1 est lié à une quantité insuffisante d’insuline dans le corps. L’insuline est une hormone qui régule la glycémie et faisant rentrer dans les cellules le sucre présent dans le sang.  Le plus souvent, le diabète de type 1 apparait chez des patients jeunes à la suite d’une maladie du pancréas, l’organe où est produit l’insuline.
  • Le diabète de type 2 est lié à une perte de sensibilité à l’insuline. Le plus souvent cette insensibilité apparait chez des patients plus âgés après des années d’alimentation trop riche.
  • Le diabète gestationnel est une perte de sensibilité à l’insuline liée à la grossesse.  Souvent la sensibilité à l’insuline revient normale après l’accouchement, mais elle peut dans certain cas persister et devenir un diabète de type 2.

Le diabète de type 2 est de loin la forme la plus courante de la maladie dans les pays occidentaux.

Il existe également d’autres formes beaucoup plus rares.

Les symptômes du diabète

Les symptômes principaux du diabète sont une émission excessive d’urine (polyurie), qui est compensée par une soif accrue (polydipsie).  Ces symptômes peuvent être relativement subtils dans le diabète de type 2 et le diabète gestationnel mais seront plus manifestes et d’installation rapide dans le diabète de type 1. Dans ce dernier les patients peuvent également présenter un appétit fortement augmenter et malgré tout ne pas prendre de poids.

Diagnostic

Une simple prise de sang suffit pour le diagnostic du diabète. Il faut réaliser la prise de sang à jeun.

Une glycémie en dessous de 100 mg/dL est considérée comme normale, entre 100 et 126 mg/dL on parle d’une intolérance glucidique et certaines mesures préventives peuvent déjà être débutées. Au-delà de 126 mg/dL le diagnostic de diabète est posé.

Une épreuve au glucose (OGTT) peut également être utilisée pour poser ou approfondir le diagnostic.


Cet article fait partie d’une série sur le diabète. Vous trouverez les autres articles de la série dans la liste ci-dessous. 

  1. Qu’est-ce que le diabète ? 
  2. Diabète et rein 
  3. Diabète et cœur 
  4. Diabète plaies et cicatrisation
  5. Diabète et yeux : la rétinopathie diabétique
  6. Diabète et nerfs : la neuropathie diabétique
  7. Traitement et surveillance du Diabète 

Dr Bultot : Médecin généraliste à Jalhay / Sart-lez-Spa

Diplômée de l’Université de Namur en 2014, puis du master de médecine à l’Université Catholique de Louvain en 2018, et enfin du master complémentaire de médecine générale avec grande distinction en 2020, j’ouvre la même année mon cabinet de médecine générale à Sart-lez-Spa. Attentive à une prise en charge globale du patient, j’ai développé plusieurs compétences secondaires afin de répondre aux défis quotidiens de la médecine générale, comme par exemple en obtenant le certificat ONE, ou celui de l’interprétation de l’électrocardiogramme (ECG), ou encore en me formant à l’échographie.