La cicatrisation est plus lente chez le patient diabétique

Le processus de guérison et de cicatrisation est ralenti chez le patient diabétique. En effet, des vaisseaux malades empêchent l’acheminement d’oxygène, cellules et autres médiateurs importants de la cicatrisation.  L’hyperglycémie tend aussi à provoquer un petit état inflammatoire permanent qui ralentit aussi la fermeture des tissus.

En plus de cela, le diabète peut également endommager les nerfs sensitifs, rendant la perception d’une plaie beaucoup plus difficile.

Tous ces phénomènes entrainent donc une prédisposition accrue au développement de plaie chronique et à leur infection. Cela est particulièrement vrai pour le membre inférieur et plus encore pour les pieds.

Comment prévenir les plaies chroniques chez le diabètique

L’auto-inspection est d’une importance capitale et permet de détecter de nouvelles plaies ou de suivre celles qui sont connues. Une attention toute particulière doit être apportée à l’inspection des pieds qui sont une région très sensible au développement d’ulcères.  Examinez tous les jours vos pieds et notez la présence de toute plaie, même minime. Surveillez-là et n’hésitez pas à la montrer à votre médecin traitant.

Dans le même esprit, assurez-vous d’une bonne hygiène corporelle, en particulier au niveau des pieds. Assurez-vous de les laver régulièrement et de bien les sécher après chaque douche. Enlever en douceur les peau sèches grâce une petite ponce. Prenez soins de vos ongles en les taillant en carré, et non de façon courbe, pour éviter les ongles incarnés. Favorisez des chaussures amples et confortables.

Traitement des lésions

Une lésion déjà constituée nécessitera des visites et une attention plus grande du personnel soignant (médecin traitant, soins infirmiers, pédicure médicale, etc.).


Cet article fait partie d’une série sur le diabète. Vous trouverez les autres articles de la série dans la liste ci-dessous. 

  1. Qu’est-ce que le diabète ? 
  2. Diabète et rein 
  3. Diabète et cœur 
  4. Diabète plaies et cicatrisation
  5. Diabète et yeux : la rétinopathie diabétique
  6. Diabète et nerfs : la neuropathie diabétique
  7. Traitement et surveillance du Diabète 

Dr Bultot : Médecin généraliste à Jalhay / Sart-lez-Spa

Diplômée de l’Université de Namur en 2014, puis du master de médecine à l’Université Catholique de Louvain en 2018, et enfin du master complémentaire de médecine générale avec grande distinction en 2020, j’ouvre la même année mon cabinet de médecine générale à Sart-lez-Spa. Attentive à une prise en charge globale du patient, j’ai développé plusieurs compétences secondaires afin de répondre aux défis quotidiens de la médecine générale, comme par exemple en obtenant le certificat ONE, ou celui de l’interprétation de l’électrocardiogramme (ECG), ou encore en me formant à l’échographie.